Petit patrimoine

 
 
Commune de Roumazières-Loubert
 
Les nombreux hameaux et lieux dits composant la commune comportent un certain nombre de petites constructions relevant du petit patrimoine (puits, lavoirs, pigeonniers, pompes à eau, moulins…) dont les usages marquaient le quotidien d’autrefois. 
Le village de Loubert possède une statue remarquable d’une vierge faisant face à l’église Saint-Jean-Baptiste. De même, une maison voisine possède, encastrée dans son mur de façade, une petite statue de vierge. 
On trouve des maisons à colombage très anciennes à Chantrezac et au Pont Sigoulant. Ces habitations, qui ont pu être remaniées, sont datées des XIèmes et XIIèmes siècles. 
Le cimetière de Laplaud est un petit cimetière romanesque situé non loin de la chapelle de Laplaud. Il est désaffecté depuis 1945. Ses pierres tombales, encore bien visibles, sont datées du XIXème siècle.  Le cimetière possède plusieurs grands arbres et arbustes remarquables et est ceinturé par une mureuse. On y trouve la sépulture d’un ancien maire de la commune de Laplaud.
 
Petit patrimoine 1
Petit patrimoine 2
Petit patrimoine 3
Petit patrimoine 4
Petit patrimoine 5
 

Le 15 août, après la procession à l’église Notre-Dame de Laplaud, on recueillait de l’eau dans la fontaine proche car elle avait la vertu de guérir les rhumatismes. La dévotion à la fontaine de Laplaud durera jusqu’en 1966. Dans son ouvrage Dévotions et Saints guérisseurs (1957), Marc Leproux nous décrit cette dévotion qui consistait à « partir le matin à la pointe du jour et à jeun, faire le tour de l’église et de la fontaine trois fois, faire le tour de l’hôtel trois fois avec un cierge à la main et toujours en priant, prendre la corde qui sert à sonner la cloche et l’enrouler autour de son corps, boire de l’eau à la fontaine et en emporter pour se frictionner la partie douloureuse. Le geste de s’enrouler avec la corde a certainement un sens magique, sans doute celui d’attacher le mal pour l’entraîner hors du patient. Autrefois, il était de pratique courante de fixer des épingles à l’autel ou d’y déposer en offrande un ruban, un morceau de pain ou tout autre objet. Le chœur de la chapelle était garni de béquilles accrochées par les malades guéris ». 

 

Commune de Suris

Moulins: la commune a compté quatre moulins sur la Charente de l’amont vers l’aval, moulin du Chambon, de la Valade, du Prieur, du Maschenet, dont un entièrement rénové (La Valade) peut produire de l’huile à l’ancienne et à la demande et deux autres en été transformés en habitation. 

 

 

L’opération « valorisation du petit patrimoine » financée par l’Europe

Dans la continuité de ce qui a été impulsé par les équipes municipales successives, la collectivité poursuit son travail concernant la valorisation du petit patrimoine et le développement de l’attractivité touristique du territoire. Dans le cadre de ces travaux, une opération « valorisation du petit patrimoine » a été financée par l’Europe (en savoir plus sur les fonds européens : Europe en Nouvelle Aquitaine).

Ce financement permettra d’aménager des espaces de détente autour des éléments de patrimoine, pour inciter les visiteurs à découvrir les richesses locales et à s’approprier les espaces pour mieux prendre connaissance du patrimoine qui les entoure. Des tables de pique-nique ainsi que des bancs seront positionnés autour des éléments remarquables de la commune (fontaines, églises, chapelles, ancienne voie romaine, lavoirs). Des plaques explicatives détaillant l’histoire des édifices religieux, seront également installées pour donner au visiteur des clés de lecture et de compréhension d’éléments graphiques et architecturaux parfois difficiles à analyser et à interpréter.

Par ailleurs, des travaux d’agrandissement et de restructuration ont déjà été réalisés grâce au fond Européen LEADER pour améliorer la scénographie et l’organisation de la Maison du Patrimoine et ainsi proposer un espace plus complet et davantage attractif. De plus, l’éclairage a été modifié pour permettre une meilleure visibilité et une plus grande mise en valeur des collections. L’objectif étant, entre autres, de revaloriser la Maison du Patrimoine comme espace muséographique. De nouvelles vitrines ont été achetées pour exposer davantage de collections. Du matériel a été acquis pour permettre la prise en charge d’ateliers de moulage et tournage sur argile, afin de promouvoir et transmettre les savoir-faire ancestraux en lien avec l’histoire de la commune. 

Logo leader                                     Logo feader ue invest zones rurale                                Logo na horiz quadri 2019                          Logotransparent