Une trentaine d'élèves bénéficiaires du programme « école ouverte ».

Depuis mars 2020, les périodes de confinement puis de déconfinement progressif ont bouleversé le quotidien des enfants et limité leur accès aux relations sociales et aux activités

éducatives, sportives et culturelles. Malgré la mobilisation des enseignant·es et de l'ensemble de la communauté éducative, les apprentissages des élèves ont également été plus complexes à conduire.

L'opération nationale "Vacances apprenantes" a pour objectif de répondre au besoin d'expériences collectives, de partage et de remobilisation des savoirs après la période de confinement qu'a connu notre pays.

Dans le cadre de cette opération, les établissements scolaires de Terres-de-Haute-Charente ont participé au programme « école ouverte » du 24 au 28 août, financé par l’éducation nationale. Une trentaine d’élèves du CP à la sixième, repérés par les directeur·trices d’établissements comme étant en décrochage scolaire, ont fait leur rentrée une semaine avant les autres.

Afin de renforcer leurs apprentissages fondamentaux, les élèves ont assisté chaque matin à des cours de maths et de français dispensés à l’école par leurs instituteur·trices. Après ces moments studieux, ils participaient l’après-midi   à des activités ludiques organisées par la municipalité pour découvrir des domaines diversifiés : équitation, poterie, tennis, football, apprendre à porter secours à la caserne des pompiers de Roumazières-Loubert et accrobranche étaient au programme. « Les élèves ont apprécié cette semaine de reprise qui leur a permis d’être prêts pour la rentrée » a affirmé Nicolas Da Silva, le directeur de l’école de Genouillac.

 

Accrobranche
Caserne
Equitation
Poterie 1
Poterie 2