La cité de l’argile arpentée pour les journées du patrimoine

Les 19 et 20 septembre, les bénévoles de l’association Artgila ont conté l’histoire industrielle locale à 24 curieux.ses venu.es arpenter la cité de l’argile depuis le sud Charente, la Charente-

Maritime et la Haute-Vienne. Les participant.es ont posé beaucoup de questions, notamment au moment d’arriver à hauteur de l’usine Monier où les bénévoles avaient placé sur la clôture de l’établissement des photos anciennes pour retracer l’histoire de l’usine. Certaines personnes sont venues approfondir les histoires familiales, sur les traces de leurs parents ou grands-parents ayant travaillé dans les tuileries au siècle dernier. Un groupe a même eu le privilège de pénétrer chez un particulier qui, se tenant là par hasard lors d'une visite, et leur a proposé d'entrer pour découvrir d'étonnantes traces de l'histoire locale. Beaucoup d’entre eux.elles ont dit vouloir revenir avec des membres de leurs associations pour organiser des visites de groupe ou avec leurs familles, notamment pour le festival Artgila. Ces visites ont permis de donner de la visibilité au festival Artgila ainsi qu’à la cité de l’argile, régulièrement traversée sur la route des vacances, mais peu visitée pour découvrir son riche passé industriel.